7 Septembre 2021

Succès record, la sélection d’astronautes de l’ESA se poursuit

Lancée le 31/03/2021, la campagne de recrutement des nouveaux astronautes de l’agence spatiale européenne (ESA) prend plus de temps que prévu en raison d’un nombre de candidatures inédit. Prochaine étape : l’invitation à passer un test dans un établissement, en Europe.

1 candidat sur 4 est une candidate

Alors que Thomas Pesquet poursuit sa mission Alpha dans l’ISS depuis 4 mois, la campagne de recrutement d’astronautes de l’ESA bat son plein sur Terre avec un nombre record de candidatures. En effet, plus de 23000 personnes ont tenté leur chance à travers l’Europe. C’est presque 3 fois plus qu’en 2008. Autre grosse surprise cette fois-ci, un candidat sur 4 est une candidate, 24% très exactement (les femmes avaient représenté seulement 15% des candidatures lors de la sélection précédente, en 2008).

Ensemble des candiatures retenues en ligne par pays et par sexe (à gauche), candidatures par pays et par sexe pour les personnes en situation de handicap (à droite). Crédits : ESA.

Pour ce qui est des nationalités : sans surprise la France inspirée par l’aventure de Thomas Pesquet arrive en tête avec 7137 candidatures (5475 hommes, 1662 femmes) et 67 personnes handicapées (50 hommes, 17 femmes). Car pour la 1ere fois de l’Histoire, une sélection d'astronautes est ouverte aux personnes en situation de handicap, l’ESA voulant s’assurer dans un esprit d’inclusion que travailler dans l’espace est possible malgré l’amputation d’un membre ou une malformation. Ces « parastronautes » devraient rejoindre le nouveau corps de réserve de l’ESA.

Prochaine étape : l’invitation à un test

Le calendrier de sélection annoncé dans un 1er temps ne pourra pas être tenu en raison du succès de la campagne, le traitement des dossiers de candidatures en ligne prenant beaucoup plus de temps que prévu (sans compter l’incidence de la crise Covid sur le déroulement des opérations). La prochaine étape est l’invitation des candidats choisis sur dossier à un test dans un établissement, en Europe. Elle va s’étaler jusqu’à fin novembre au lieu de septembre/octobre comme initialement annoncé. Pour celles et ceux qui auraient tenté leur chance, pas d’inquiétude donc, si vous ne recevez pas votre invitation rapidement, tout est encore possible !

Qui sera le prochain Thomas Pesquet ? La campagne de recrutement d'astronautes de l'ESA se poursuit jusqu'en 2022. Crédits : ESA/NASA.

Cette nouvelle campagne va permettre de sélectionner 4 à 6 astronautes de carrière (qui intégreront directement le corps des astronautes européens) mais aussi des astronautes de réserve qui seront mobilisables sur des projets précis et pourront également devenir astronautes de carrière s'ils sont désignés. Nous vous donnerons régulièrement des nouvelles de la campagne.

Voir aussi