30 Avril 2016

Séisme en Équateur : zoom sur la ville de Muisne

Le 16 avril 2016, un séisme de magnitude 7,8 sur l'échelle de Richter a frappé l’Équateur faisant plus de 650 morts. Zoom spatial sur Muisne, la ville la plus proche de l'épicentre.

Activez le curseur de gauche à droite pour visualiser les dégâts sur Muisne. Avant : image Pléiades de janvier 2015 extraite de Google Earth. Crédits : Google, CNES 2015, Distribution Airbus DS. Après : image Pléiades du 20 avril 2016. Crédits : CNES 2016, Distribution Airbus DS.

 

Les maisons détruites ne sautent pas aux yeux. Pourtant Muisne, ville de 6 000 habitants vivant surtout de la pêche et du tourisme, a été profondément touchée par le séisme qui a frappé l'Equateur le 16 avril 2016.

Sur l'image acquise par les satellites Pléiades le 20 avril 2016 dans le cadre de l'activation de la Charte internationale ''Espace et catastrophes majeures'', les spécialistes d'UNOSAT/UNITAR ont identifié 450 bâtiments endommagés dont 139 détruits et 206 sévèrement endommagés. Pour les yeux non avertis, c'est surtout une impression exagérée de détails, de chaos, qui se dégage de cette image très contrastée.  

Située à 27 km de l'épicentre, Muisne a été l'une des villes les plus affectées par le tremblement de terre, le pire dans le pays depuis 40 ans. Le président équatorien Rafael Correa a évalué à 2 à 3 milliards de dollars les dégâts provoqués par le séisme. Celui-ci a touché un pays dont l'économie souffrait déjà de la chute des cours du pétrole. 

Muisne s'est développée sur une partie continentale (en haut à droite) et une île atteinte en traversant le fleuve par de petites embarcations. Image Pléiades du 20 avril 2016. Crédits : CNES 2016, Distribution Airbus DS.

Carte des dégâts réalisée par UNOSAT/UNITAR disponible sur le site de la Charte.

is_image_video_nepal_claire_tinel.jpg

Séisme au Népal : 1 an déjà

Le 25 avril 2015, un séisme de magnitude 7,9 sur l'échelle de Richter frappait le Népal faisant près de 9 000 morts. Les satellites d'observation de la Terre ont été immédiatement mobilisés sous l'action de la Charte internationale ''Espace et catastrophes majeures''. Retour en vidéo sur un déclenchement hors normes avec Claire Tinel, représentante du CNES auprès de la Charte.