10 Août 2020

[Quézako?] La plus grande flèche de France vue de l’espace

Le Sillon de Talbert, plus grande flèche littorale de France, se trouve sur cette image satellite prise au-dessus de la Bretagne. Allez, on vous emmène prendre pour un grand bol d'air marin !
is_sillon-de-talbert_20190829.jpg

Le Sillon de Talbert (Bretagne) capturé par un satellite français Pléiades le 29/08/2019. Crédits : CNES 2019, Distribution Airbus DS.

La région Nouvelle-Aquitaine a la Dune du Pilat, la plus haute dune d’Europe. La Bretagne a le Sillon de Talbert, la plus grande flèche littorale de France et l'un des plus importants cordons de galets en Europe. Situé sur sa façade Nord, dans les Côtes d'Armor, il s’élance vers le large sur une longueur de 3,2 km ! 

Le Sillon de Talbert est si particulier que plusieurs légendes sont nées pour expliquer son existence. L'un d'elles raconte que Merlin l’enchanteur l'aurait construit pour rejoindre la fée Viviane qui habitait sur l'archipel d'Ollone en face. Une autre prétend que la fée Morgane a créé la voie pour rejoindre le roi d’Arthur dont elle était tombée éperdument amoureuse. Ce qui est sûr, c’est que sa balade envoûte. Remodelé à chaque marée, le Sillon de Talbert dévoile toujours un nouveau visage, dans un foisonnement de couleurs dû aux millions de galets la composent et amassés ici, il y a plus de 6000 ans, durant la dernière transgression post-glaciaire.

Dans le prolongement du Sillon de Talbert, se trouve un ensemble d’îlots rocheux : l’archipel d’Ollone. On le voit bien sur l’image ci-dessus, acquise par un satellite Pléiades le 29/08/2019. Attention, son accessibilité est dangereuse aux profanes qui prennent le risque de se perdre et d’être isolés par la marée. Car les eaux marines se plaisent à s’insinuer dans ce dédale granitique de profondeurs différentes, recouvert à certains endroits de sables, galets et sédiments, qui donnent ce dégradé de bleus particulièrement visible depuis l’Espace. En juin 2020, le Conservatoire du Littoral a acquis l’ensemble de l’archipel d’Ollone : ses 1000 ha viennent s'ajouter aux 200 ha du Sillon de Talbert géré depuis 2001 et classé « réserve naturelle régionale ».

Chaque année, le Sillon de Talbert attire près de 100 000 visiteurs par an. Mais cette année, marquée par l'épidémie de COVID-19, il a été fermé au public jusqu'au 02/06/2020 afin de faire perdurer les bienfaits du confinement sur les populations d’oiseaux et permettre aux espèces nicheuses qui s'étaient installées en toute quiétude d’achever leur cycle de reproduction dans les mêmes conditions de tranquillité. Il aurait été dommage d’interrompre un baby-boom avicole, notamment de sternes, gravelots, goélands et huîtrier-pie ! 

« Le Conservatoire du littoral est mobilisé depuis de nombreuses années pour la protection de ce colosse minéral aux pieds d’argile qui présente de nombreuses particularités. C’est à la fois une formation géologique singulière, une mémoire historique et archéologique de 1er ordre, un milieu naturel extrêmement riche et un lieu emblématique de visite et de ressourcement » souligne Didier Olivry, délégué régional du Conservatoire du Littoral de Bretagne.

Partie terminale du Sillon Talbert à mi-marée. Photo prise depuis un ULM. Crédits : Frédéric LARREY, 2014.

Lancés en 2011 et 2012, les satellites Pléiades tournent autour de la Terre à 700 km d'altitude. Crédits : CNES.

Des producteurs d’huîtres creuses et de moules ont investi les eaux situées à l’Est du Sillon de Talbert. Crédits : CNES 2019, Distribution Airbus DS.

Publié dans : 
Pour les cibles :