21 Novembre 2017

[Quézako?] Cette boîte est magique

Vous lui envoyez un jet de lumière, elle vous sort une concentration en CO2 ! Le secret du magicien ci-dessous en photo ? Un réseau échelle qui disperse la lumière. Lancement de l'instrument en 2020 à bord du satellite MicroCarb.

p48694_hd.jpg

Crédits : CNES/E. Grimault, 2015.

Au coeur de cette boîte, sous les yeux de Jacques – ingénieur optique au CNES – se trouve la pièce maîtresse du futur satellite MicroCarb : un réseau échelle. Vous ne le voyez pas ? C'est le parallélépipède de verre carré. Sa surface, aluminisée, est gravée de sillons ultra-fins. Ces sillons dispersent la lumière à la manière d'un prisme mais de manière bien plus étalée. Cet étalement permet d'isoler les 2 bandes du spectre solaire avec lequel le CO2 interagit (une bande à 1,6 µm, une autre à 2,0 µm précisément) et d'en déduire la concentration dans l'atmosphère de ce puissant gaz à effet de serre à 1 ppm (partie par million) près, soit une molécule sur un million de molécules d'air.

Validation, calibration… action !

Mais cette boîte magique ne s'élancera pas dans l'Espace. Elle n'est que la maquette de l'instrument de vol. Fabriquée avec des diaphragmes, miroirs, filtres, caméras du commerce, elle a servi à valider le concept. Elle est aujourd'hui utilisée pour calibrer le protocole d'étalonnage du « vrai » instrument, actuellement en cours de fabrication chez Airbus Defence and Space à Toulouse. Livraison de la boîte – de magicien – au CNES en 2019.

Décomposition de la lumière blanche par un prisme. Crédits :  Lucas V. Barbosa.

MicroCarb, la mission européenne 100% CO2

MicroCarb est la 1ere mission européenne entièrement dédiée à la mesure du CO2  depuis l'espace. Elle fournira les données essentielles à la compréhension du cycle du carbone et du réchauffement climatique. La France est leader à 90 % de cette mission réalisée dans le cadre d'une coopération bilatérale avec le Royaume-Uni. Le microsatellite MicroCarb utilisera une plateforme issue de la filière Myriade développée par le CNES. Lancement en 2020 !

Publié dans : 
Pour les cibles :