3 Avril 2018

[Quézako?] Ces ailerons reviendront sur Terre

Ils appartiennent à Callisto, un engin spatial qui va permettre au CNES de tester la réutilisation d'un 1er étage de lanceur. 1er vol d'essai fin 2020.

 

is_callisto_zoom.jpg

 Crédits : CNES/H. Piraud, 2017.

Un moteur cryotechnique réutilisable

Lancer une fusée, la faire revenir sur Terre pour la renvoyer à nouveau dans l'espace. La réutilisation est une voie explorée par les sociétés américaines SpaceX et Blue Origin pour réduire les coûts du transport spatial. Depuis le début des années 80, le CNES travaille sur un concept de ce type mais les études menées n’ont jamais abouti à une démonstration concrète. Pour pallier ce manque, le CNES a décidé de lancer avec des partenaires internationaux plusieurs vols d'essais d'un petit engin entièrement réutilisable baptisé Callisto (acronyme de « Cooperative Action Leading to Launcher Innovation in Stage Toss-back Operations »).

Callisto n'a pas vocation à devenir un véhicule opérationnel.

« Callisto n'a pas vocation à devenir un véhicule opérationnel. C'est un démonstrateur destiné à réaliser des essais en vol pour maitriser le retour complexe d'un lanceur, les opérations de revalidation entre 2 vols et chiffrer précisément le coût d’un lanceur opérationnel européen dont le 1er étage serait réutilisable » indique Christophe Bonnal, expert à la direction des lanceurs du CNES.

Callisto fera 15 m de haut, soit moins de la moitié de la hauteur du premier étage de la future Ariane 6. Il sera équipé d'un moteur cryotechnique réutilisable fonctionnant à l’hydrogène et à l’oxygène et de 4 ailerons déployables à son sommet. Après un demi-tour effectué vers 50 km d'altitude, ces ailerons seront mis à contribution pour piloter l'engin lors de la phase de descente. Le moteur sera rallumé à environ 1 km du sol afin d'assurer un atterrissage en douceur. 

Maquette du lanceur (ou fusée) Callisto. En vrai, Callisto fera 15 m de haut et 1 m de diamètre. Crédits : CNES/H. Piraud, 2017.

Christophe Bonnal, expert à la direction des lanceurs du CNES. Crédits : CNES/C. Dupont.

3000
3000
3000
3000
3000
3000

Publié dans : 
Pour les cibles :