16 Juin 2017

[En images] Le Havre fête ses 500 ans

Ordonnée en 1517 par François Ier, la ville du Havre fête ses 500 ans d'histoire. L'occasion de la découvrir depuis l'espace !

Image acquise par les satellites Pléiades le 09/05/2017. Crédits : CNES 2017, Distribution Airbus DS.

A l'embouchure de la Seine, le Havre est une ville à part, une ''ville nouvelle'' créée ex-nihilo par François 1er en 1517. Le roi souhaitait alors disposer d'un nouveau port pour faire face à l'ensablement d'Honfleur et l'augmentation des échanges depuis la découverte de l'Amérique. Les 1ers navires accostent dès 1518. La vocation commerciale du port du Havre était donc présente dès sa fondation. Il est aujourd'hui le 1er port français en terme de trafic de conteneurs. 

Une ville reconstruite après la guerre

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la ville est occupée par les soldats allemands. En septembre 1944, les Alliés larguent des bombes : plus de 12 000 immeubles sont détruits. La zone est reconstruite entre 1945 et 1964 selon les plans d'une équipe d'architectes dirigée par Auguste Perret, l'un des 1ers spécialistes du béton armé. Elle forme aujourd'hui le centre administratif, commercial et culturel du Havre. En 2005, ce centre-ville est inscrit au patrimoine mondial de l’humanité en raison de son unité et de son exemplarité en terme d'urbanisme d'après-guerre. Cette architecture contemporaine est à découvrir dans le cadre des festivités qui se déroulent depuis le 27 mai 2017 pour fêter les 500 ans de la ville, la plus peuplée de Normandie. Elles dureront 5 mois sous l'appellation Un Été au Havre

Le Havre se situe sur la rive droite de l'estuaire de la Seine. Image acquise par le satellite européen Sentinel-2A le 09/04/2017. Crédits : Copernicus 2017, ESA. 

Zoom sur le port du Havre et ses conteneurs. Image acquise par les satellites Pléiades le 09/05/2017. Crédits : CNES 2017, Distribution Airbus DS.

Les satellites Pléiades

Lancés en 2011 et 2012, les satellites jumeaux Pléiades-1A et Pléiades-1B tournent autour de la Terre à 700 km d'altitude. A eux 2, ils sont capables de prendre des images de n'importe quel point du globe en moins de 24h à la résolution de 70 cm (rééchantillonée ensuite à 50 cm). Conçu par le CNES, ce système d'imagerie spatiale à très haute résolution est exploité par Airbus DS.

Publié dans : 
Pour les cibles :