13 Juillet 2018

[Mondial 2018] Quelle est donc cette ville étoilée ?

Reconnaissez-vous cette ville immortalisée depuis la Station spatiale internationale ? Dimanche, les Bleus pourraient y décrocher une 2e étoile...

is_moscou_iss2012_nasa638099.jpg

Crédits : NASA.

C'est Moscou !

Avec 12 millions d’habitants, Moscou, capitale de la Russie, est la ville la plus peuplée d'Europe. Elle apparaît ici telle une étoile lumineuse avec des bras longeant les autoroutes partant vers l’immense territoire russe.

Pris en 2012 par un astronaute de l'expédition N°30 de la Station spatiale internationale (ISS), ce cliché est glorifié d'une aurore boréale verte turquoise, liée à la collision de particules solaires chargées avec des molécules d’oxygène. Autre couleur jaillissant sur cette photographie : le bleu ! A droite, il explose dans l'atmosphère de la Terre en raison du « lever du Soleil ». A gauche, c’est un bleu électrique qui zigzague dans un panneau solaire de l’ISS.

1998 : début de l'assemblage de l’ISS et 1ere étoile pour les Bleus

La construction de la Station spatiale internationale a débuté, il y a 20 ans, en novembre 1998, avec le lancement du module russe Zarya depuis le Cosmodrome de Baïkonour. 1998, c’est aussi l’année du 1er sacre de l’équipe de France en Coupe du monde de football ! Dimanche 15 juillet 2018, les Bleus emmenés par leur sélectionneur Didier Deschamps (déjà champion du monde en 1998 entant que joueur) accrocheront-ils une 2e étoile au maillot français lors de la finale du Mondial qui se tiendra à Moscou ? Ambitieuse, la nouvelle génération de joueurs veut écrire sa propre histoire...

Grand amateur de sport, l'astronaute Thomas Pesquet suivra assurémment cette finale inédite entre la France et la Croatie, mais où ? A Moscou ? La capitale russe est fétiche pour de nombreux astronautes. La Cité des étoiles où ont lieu les entraînements aux missions dans l'espace, n'est pas si loin...

Le stade de la finale vu par les Pléiades

La finale France-Croatie du Mondial 2018 aura lieu au stade Loujniki de Moscou. Ce stade, construit en 1955, a été entièrement rénové en 2013. Le 7 mai 2018, l'un de nos 2 satellites Pléiades l’a immortalisé à 700 km d’altitude (animation ci-dessus). Conçu par le CNES, ce système d'imagerie spatiale à très haute résolution (50 cm après rééchantillonnage) est en orbite depuis 2011 et exploité par Airbus Defence & Space.

L'astronaute français Thomas Pesquet, le jour de son affectation à la mission Proxima. Crédits : ESA–N. Imbert-Vier, 2014.

Publié dans : 
Pour les cibles :