20 Novembre 2018

[Actu] Incendies en Californie : Paradise vue depuis l’espace

Les satellites Pléiades viennent de livrer leurs 1eres images quasi-exemptes de fumée sur Paradise. La petite ville de 26 000 habitants a presque été totalement rasée par l’incendie le plus meurtrier de l’histoire de la Californie, laissant la place à des paysages de désolation.
is_paradise_zoom_lotissement.jpg

Comparaison AVANT/APRES d’un lotissement de Paradise. A gauche : image aérienne Google Earth avant la catastrophe, à droite : image capturée le 17/11/2018 par un de nos 2 satellites Pléiades. Crédits : Google 2018 / CNES 2018, Distribution Airbus DS.

une ville en cendres

Rares sont les habitations (la majorité étaient en bois) à avoir été épargnées par les flammes. Les 1eres images des satellites Pléiades activés dans le cadre de la Charte internationale « Espace et catastrophes majeures » révèlent un spectacle de désolation et une ville en cendre après le passage de l’incendie baptisé « Camp Fire ». Dans cette région montagneuse du nord de la Californie, le feu a progressé à une vitesse éclair, poussé par le vent violent et nourri par la végétation aride après des années de sécheresse.

Sur l'image Pléiades ci-dessous, Paradise a des allures de ville-fantôme, un sentiment accentué par le voile de fumée qui recouvre la ville en raison de feux toujours actifs à l'est. 

is_paradise_anim3.gif

 Comparaison AVANT/APRES avec une image aérienne Google Earth de Paradise avant l'incendie et une image capturée le 17/11/2018 par un de nos satellites Pléiades. Crédits : Google 2018 / CNES 2018, Distribution Airbus DS.

 D’autres acquisitions Pléiades sont prévues jusqu'au 25 novembre. 

Elles devraient nous permettre de visualiser les zones actuellement sous les panaches de fumée. A la demande du CNES, le SERTIT (le service français de cartographie rapide, NLDR) est en train de réaliser des cartes d'identification des zones et bâtiments brûlés à partir de l’information extraite des images Pléiades. Ces cartes seront ensuite diffusées aux autorités américaines via la Charte » indique Claire Tinel, responsable de la Charte au CNES.


Au 20/11/2018, le bilan de l'incendie «  Camp Fire » s’élevait à 79 morts mais plus de 1 000 personnes sont toujours portées disparues. Les pompiers continuent de lutter contre les flammes de l’incendie maîtrisé à 70 %. Sécheresse chronique, élévation des températures qui accentue le desséchement des sols, allongement de la saison propice aux départs de feu : le réchauffement climatique est pointé du doigt derrière cette catastrophe d’une rare intensité dont la cause première serait liée à un incident sur une ligne électrique.

is_paradise_ani1.gif

Comparaison AVANT/APRES avec une image aérienne Google Earth de Paradise avant l'incendie et une image capturée le 17/11/2018 par un de nos satellites Pléiades. Crédits : Google 2018 / CNES 2018, Distribution Airbus DS. 

 

LES SATELLITES PLÉIADES

Lancés en 2011 et 2012, les satellites jumeaux Pléiades-1A et Pléiades-1B tournent autour de la Terre à 700 km d'altitude. A eux 2, ils sont capables de prendre des images de n'importe quel point du globe en moins de 24h à la résolution de 70 cm (rééchantillonée ensuite à 50 cm). Conçu par le CNES, ce système d'imagerie spatiale à très haute résolution est exploité par Airbus DS.